Citizen Can

Français

Citizen Can participe au Challenge Interentreprises contre la Faim

Comme chaque année, la Citoyenneté est plus que jamais présente au sein de CITIZEN CAN

challenge-contre-la-fin

Qu’il fasse beau ou qu’il pleuve, les citoyens courageux et pleine de bonne volonté sont prêts à courir, à marcher ou à danser, armés de toute leur énergie pour accomplir cette action qui leur tient à cœur.

Cette participation sert à mettre en œuvre les programmes de luttes contre la faim, d’amélioration de la santé etc.. aux quatre coins du monde.

C’est un réel plaisir de franchir la ligne d’arrivée au delà de sa capacité !!!

cc_challenge-contre-la-faim_655

 

Que fait « ACTION CONTRE LA FAIM » et à quoi sert de participer ?

action-contre-la-faim_300x173Résumé : l’année dernière, plus de 2 300 salariés ont pris le départ du Challenge Interentreprises contre la Faim. Coureurs et marcheurs ont parcourus 29 582 km. Grâce à leur mobilisation et à l'ensemble des entreprises participantes, 473 440 € ont pu être collectés au profit d'Action contre la Faim pour aider à financer ses programmes mis en œuvre en Haïti et au Libéria. 

Pour cette nouvelle édition du Challenge contre la Faim 2014, les dons collectés grâce à la mobilisation des entreprises participantes et de leurs salariés seront affectés en priorité à nos programmes mis en oeuvre au Népal, au Libéria et à Djibouti.

AU NÉPAL
Le taux de malnutrition reste élevé, notamment dans l’est du pays et un enfant sur 10 de moins de 5 ans souffre d’amaigrissement, pouvant causer la mort.
L'approche du projet proposé est de travailler en collaboration avec les autorités de santé au niveau des districts mais aussi au niveau global, dans le but de renforcer le système de santé existant et prendre en charge la gestion de la malnutrition aiguë dans le long terme.
  
AU LIBERIA
Plus de 40 % de la population est considérée comme étant en situation d’insécurité alimentaire et près de 42 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition chronique, taux qui atteint 30% dans la capitale.
Action Contre la Faim (ACF) travaille dans le pays depuis 1990 et son positionnement a significativement évolué au fil des ans.
Créer des partenariats avec les acteurs locaux et internationaux : ACF est membre du consortium Eau Assainissement et Hygiène (EAH) au Libéria, où 6 ONG internationales se sont réunies et ont mis au point une stratégie commune ; depuis 2008, ACF soutient l'organisation locale GWEI, qui désormais met en œuvre des projets Eau Assainissement et Hygiène dans tout le pays.
 
A DJIBOUTI
L’action proposée par ACF, conjointement avec l’UNICEF et l’association locale Paix et lait, vise à améliorer les pratiques d’hygiène, les conditions de stockage de l’eau à domicile et l’assainissement dans les quartiers vulnérables de Balbala.
Ce projet vise à développer des actions d’amélioration des conditions de stockage d’eau des ménages vulnérables, de sensibiliser cette population sur les bonnes pratiques d’hygiène, gage de la prévention contre les maladies d’origine hydrique. Le projet intègre également une composante pratique de soins, avec des sous-activités de nutrition.
 
Les 25% restants constituent les fonds propres d'Action contre la Faim. Ces fonds seront affectés en fonction des urgences et des besoins rencontrés par l’association.

 

Nassima BAKARALY - Juin 2014

 

^ Haut de page