Citizen Can

Français

Nom de code : MLC

Tour d'horizon des MLC (Monnaie Locale Complémentaire) utilisées à ce jour en France.

1934 ? Date de création du WIR, monnaie utilisée en Suisse par 60 000 entreprises.

5000 ? Le nombre de monnaies complémentaires utilisées dans le monde aujourd'hui.

Leur objectif ? Densifier les échanges et maintenir l'activité économique. Certaines monnaies sont conçues pour les entreprises, d'autres pour les citoyens.

L'avantage pour les entreprises ? La trésorerie ! Préserver ses liquidités en euros, tout en profitant d'exonération d'agios et d'absence d'intérêt (aucun intérêt prélevé sur les comptes débiteurs, dans la limite d'un plafond autorisé).

L'avantage pour les citoyens ? Bénéficier d'une valorisation de pouvoir d'achat (à Toulouse, les euros sont valorisés de 5 %, 20 euros sont échangés contre 21 Sols).

En France, les projets se multiplient, à l'image du SOL Violette, lancée en 2011, qui compte 800 adhérents et 100 commerces partenaires. La ville de Toulouse soutient désormais le collectif citoyen qui a mis en place cette monnaie, en leur accordant une subvention.

Cette monnaie n'est qu'un exemple. Nous pouvons également citer La Muse à Angers, L'Abeille à Villeneuve sur Lot, La Mesure à Romans, l'Occitan à Pezenas, La Luciole en Ardèche, L'Héol à Brest ou le SoNantes à Nantes, etc. D'autres projets sont en cours comme à Rennes ou à Montreuil.

Le réseau des créateurs de monnaies locales se met en mouvement, comme à l'occasion de la 6ème rencontre nationale des créateurs de monnaies complémentaires, organisé du 30/11 au 02/12.

Les médias relayent désormais massivement ces projets : Le Figaro, Les Echos, Le Point, etc.

Vous l'avez compris, ces monnaies locales ne sont pas des utopies, même si nous en sommes aux prémices. Il ne tient qu'à nous d'utiliser et développer cet outil nous permettant de maintenir nos échanges et redonner du sens à l'outil monétaire.

Maxime BRUNIQUEL - Octobre 2015

----

Pour en apprendre davantage sur le sujet, vous pouvez lire l'ouvrage de Bernard Lietaer, ex-trader et co-concepteur de l'euro, qui oeuvre aujourd'hui pour une diversité monétaire.

^ Haut de page